Guerre turco-autrichienne (1832-)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guerre turco-autrichienne (1832-)

Message par Syllas le Ven 2 Oct - 19:40




Empire d'Autriche


Royaume de Bavière
Rebelles Bosniaques


Empire Ottoman


Principauté de Valachie


Principauté de Serbie


Principauté de Moldavie
Forces autrichiennes:
17,5 unités d'infanterie légère
25 unités d'infanterie de ligne
7.5 unités de cavalerie légère
5 unités de cavalerie lourde

Forces bavaroises:
3 unités de miliciens
8 unités de fantassins alpins (infanterie légère)
3 unités d'infanterie de ligne
3 unités de cavalerie légère
0.75 unités de cavalerie lourde
5 unités d'artillerie de campagne
2 unités d'artillerie lourde
Forces Bosniaques:
18 unités de miliciens
4 unités d'infanterie légère
4 unités d'infanterie de ligne
6 unités de cavalerie légère
2 unités d'artillerie de campagne

Forces Ottomanes:
14 unités de miliciens
10 unités d'infanterie légère
10 unités d'infanterie de ligne (dont quatre d'infanterie nizam-i-cedid)
6 unités de cavalerie légère
2 unités de cavalerie lourde
3 unités d'artillerie de campagne

Forces Valaches:
5 unités de miliciens
2 unités d'infanterie légère
2 unités d'infanterie de ligne
1 unité de cavalerie légère

Forces Serbes:
4 unités de miliciens
2 unités d'infanterie légère
2 unités d'infanterie de ligne
1 unité de cavalerie légère
0,5 unités d'artillerie de campagne

Forces Moldaves:
6 unités de miliciens
2 unités d'infanterie légère
1 unité d'infanterie de ligne
1 unité de cavalerie légère


1er semestre 1832

Depuis des mois maintenant, la Bosnie est sous tension, comme le vizir provincial autoproclamé a rallié les nobles et les profiteurs de la région contre les efforts réformistes du pouvoir central ottoman. Alors que les rebelles menaçaient les provinces serbes de l'empire, la déstabilisation accélérée de la région n'est pas passée inaperçue à Vienne, qui a profité de l'occasion pour rompre le traîté de paix turco-autrichien de 1791 et faire entrer ses troupes en Bosnie. C'est une armée considérable de 40.000 hommes qui passe la frontière nord du pays, depuis Zagreb. Dans cet effort, les troupes autrichiennes sont soutenues par un fort contingent de 20.000 soldats bavarois, tandis qu'en parallèle, une force plus petite de 5.000 soldats remonte vers l'intérieur depuis la côte dans la région de Split. Officiellement, l'intervention se veut destinée à rétablir la paix en Bosnie, mais il est rapidement clair que l'annexion pure et simple de la région est l'intention réelle des envahisseurs.
Face à cette invasion, l'armée du vizir de Bosnie, Husein Gradaščević, forte de 35.000 hommes et située dans l'est du pays réagit rapidement, mais difficilement. L'absence de routes dignes de ce nom et la nature féodale et peu fonctionnelle de l'armée des seigneurs rend un redéploiement efficace difficile; les autrichiens et bavarois s'emparent ainsi de Banja Luka dès la mi-janvier.
Le combat décisif a lieu un mois plus tard, après une série d'attaques contre les villes de la vallée de la rivière Miljacka; à Maglaj devant Sarajevo, les deux forces se combattent, et l'armée coalisée disperse les forces bosniaques. La victoire est toutefois nettement plus coûteuse en vies humaines que prévue, comme l'armée autrichienne mobilisée est totalement dépourvue d'artillerie et doit compter sur le contingent d'artillerie bavarois. Gradaščević ainsi qu'une demi-douzaine de seigneurs et une partie de leurs troupes parviennent toutefois à se retirer en Herzégovine dans le sud, tandis que les autrichiens et bavarois occupent Sarajevo. La citadelle de Sarajevo, après quelques semaines de résistance, capitule également.
Durant les combats, les améliorations significatives de la discipline et de la qualité du commandement de l'armée bavaroise sont notables. De même, la présence d'un solide corps de médecins permet de limiter les pertes dues aux blessures.
Le reste du semestre est passé à pacifier le nord de la région, notamment en éliminant les plus nationalistes ou les plus hostiles des leaders bosniaques et serbes bosniaques. De manière notable, les envahisseurs ont respecté les mosquées et les habitants, limitant strictement les pillages et autres exactions pourtant communes. La population bosniaque demeure prudente et globalement méfiante à l'égard de ces étrangers, notamment des hongrois.

Malgré ces succès, l'invasion de la Bosnie et la destruction des révoltés n'est pas sans conséquences. S'agissant d'une violation directe du territoire impérial ottoman, la Porte ne peut s'empêcher de réagir. C'est la guerre!
Le sultan a dépêché son grand vizir, Reşid Mehmed Pasha, à la tête d'une armée considérable de 45.000 hommes depuis la Roumélie vers le nord-ouest, où il doit faire jonction avec les forces Valaches et serbes, de 10.000 hommes chacune. Dans le nord-ouest, des ordres de mobilisations sont également envoyés aux Moldaves. Tandis que les autrichiens et bavarois s'efforcent de pacifier leur conquête, Reşid Mehmed établit sa base Novi Pazar, au carrefour des routes menant de Bosnie à la Roumélie, la Serbie et la Macédoine. Conscient de la force des armées ennemies, il entreprend de consolider les défenses de la région, et ordonne une campagne de recrutements forcés en Bulgarie et en Roumélie occidentale afin d'augmenter les effectifs de ses troupes...


Pertes:
Autriche:
800 soldats d'infanterie légère
1.200 soldats d'infanterie de ligne
300 cavaliers légers
50 cavaliers lourds

Bavière:
200 miliciens
100 fantassins alpins
100 soldats d'infanterie de ligne
50 cavaliers légers

Rebelles Bosniaques:
16.000 miliciens (pertes et désertions)
3.000 soldats d'infanterie légère (pertes et désertions)
3.000 soldats d'infanterie de ligne (pertes et désertions)
3.000 cavaliers légers (pertes et désertions)
1 unité d'artillerie de campagne

Empire ottoman et vassaux:
Négligeables


[HRP]Si le joueur ottoman ne revient pas dans le jeu d'ici la fin du prochain semestre pour donner des ordres, je ferai passer la faction sous total contrôle PNJ pour des raisons évidentes. Jusqu'ici je me suis contenté d'inclure des réactions simples au comportement du PNJ.
avatar
Syllas
Admin

Messages : 740
Date d'inscription : 01/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://theimperialera.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum